fbpx

Sons et technique : le mixage et mastering

Introduction

Aujourd’hui, dans l'enregistrement audio en matière de mixage et mastering, le numérique n’a pas changé la donne. Les ingénieurs en mastering et les équipes de production musicale continuent à évoluer dans les studios d’enregistrement pour maximiser la qualité sonore des enregistrements. Que définit le mixage et le mastering ?  Les experts Studiobluelines vous expliquent tout !

La petite histoire du mixage sonore

Aussi récent que l’enregistrement sur bande magnétique, le mixage est un procédé technique qui est né des premiers magnétophones multipistes. D’abord analogique, les techniques du mixage sont passées au numérique ce qui a totalement changé les manières de réaliser un enregistrement en studio, tous les processus sont automatisés.

La multiplication des pistes a donné naissance à deux notions techniques essentielles en matière d’enregistrement sonore : le tracking et le mixage.

Si la multiplication des pistes a bien évolué, elle est toujours considérée comme insuffisante pour les ingénieurs de sons et les musiciens. En effet, contrôler chaque instrument occupent rapidement la totalité des pistes : pour exemple, une batterie prendra déjà 6 à 8 pistes, 2 pistes pour la guitare rythmique et la basse et de nombreuses pistes pour les claviers ou chœurs. La mise en avant de la rythmique basse/batterie a d’ailleurs été à l’origine de l’enregistrement multipistes notamment lors de la musique disco dans les années 70.

Mais l’objectif premier a toujours été que l’enregistrement soit au plus près du son d’origine.  La démarche d’un bon nombre de studios d’enregistrement est d’obtenir des sons inouïs. Avec l’arrivée des magnétophones multipistes, les résultats sonores étaient loin de cette optique. Notamment en ce qui concerne les productions issues du rock et de ses déclinaisons : pop, funk, hard rock, hip hop, etc...

La notion du mixage

Au départ, dans l’enregistrement sonore, la notion du mixage tout comme la haute-fidélité est encore de la science-fiction. Le fait d’enregistrer un son d’un instrument ou d’une voix était déjà révolutionnaire même si aujourd’hui à son écoute, le son était de très mauvaise qualité. Comme dit plus haut, ce sont bien les premiers microphones à charbon qui vont permettre de créer des enregistrements plus précis. Les temps d’enregistrement en une seule prise étant très courts pas plus de 3 minutes, c’est grâce au disque 78 tours et au microsillon que la durée passe à 20 minutes à la fin des années 40. Période qui va voir un nouveau support d’enregistrement : la bande magnétique qui aura un rôle important dans le son au montage. La qualité sonore s’améliore et l’on parle de son haute-fidélité.

Mixage en Ligne
Console de Mixage - studiobluelines Paris

 

Le mixage de la musique en studio – la console de mixage

En clair, le mixage audio consiste à mélanger et a combiner de manière cohérente différentes sources de sons à travers une console de mixage. Le but étant d’obtenir à l’enregistrement, un résultat le plus proche de l’original. Il va sans dire que c’est une technique d’ajustement qui demande de l’expérience et une oreille fine et critique afin de synthétiser et mettre en relief chaque sonorité. L’ingénieur du son doit ajuster les volumes, fréquences, espacement, la profondeur des sons… Toutes les parties instrumentales et vocales doivent être valorisés par rapport à l’autre en utilisant les différentes technologies de la console. La musique d’un chanteur donne la plupart du temps priorité à la voix par rapport à l’instrumental.

La puissance des voix doit être parfaite pour comprendre les mots, bien choisir le les instruments qui doivent dominer l’enregistrement musical…Le mixage est le travail de concertation avec le producteur, le directeur artistique et l’ingénieur du son. Aujourd’hui, les producteurs ont développé leur propre style de mixage. Pour exemple, dans la musique électronique, elle suit fréquemment la courbe d'égalisation «disco smile».

Vous rencontrez des difficultés dans votre mixage audio en home studio, nous vous conseillons fortement de vous adresser à des professionnels de l’enregistre audio et du mixage.  N'hésitez pas à nous faire part de votre projet ! 

 

 

 

 

Le mixage audio : le principe et les techniques

Si le principe du mixage audio à premier abord est plutôt simple, la technique l’est beaucoup moins.

Dès l’enregistrement des pistes terminé, l’ingénieur du son doit savoir doser les différentes pistes utilisées afin d’améliorer le son (égalisation paramétrique, niveau…). Il rajoutera des effets (compression, delay, réverbération). Mais avant toute opération, le technicien du son doit éliminer et nettoyer tous les bruits parasites comme les bourdonnements, les craquements…grâce à des réducteurs de bruits.

Le traitement acoustique réalisé en studio d’enregistrement, la disposition et proximité des micros, les effets rajoutés doit restituer via les enceintes un son agréable aux oreilles, c’est là tout le but recherché dans le mixage audio.

Mix : Yanis Studio Blue Lines -Eniah - Wow (Clip Officiel)

Quels sont les outils nécessaires pour mixer ?

  • Le FADER DE VOLUME : il constitue l’essentiel du réglage d’une tranche de console ( voix ou piste ). Cet outil de mixage va permettre d’ajuster la puissance sonore en sortie d’un instrument. Permet l’ajustement du volume de chaque tranche de console. Détermination par l’ingénieur du son des différents étages de puissance de chaque instrument.
  • Le PANNING : contrôle panoramique qui détermine la stéréophonie du son pour chaque instrument. Le panning facilite l’écoute de la musique dans sa globalité et dans le détail.
  • L’EGALISATION : permet la correction de second niveau grâce à plusieurs boutons de contrôle. Cet outil puissant va donner la personnalisation au son enregistré. Attention, cette technique doit être bien maitrisé !

 

Le mixage, une question d’acquis et d’expérience

Les processus et les manières de réaliser un mixage par un ingénieur du son est toujours une question d’acquisitions et d’expériences. Certains vont pousser les faders à fond, feront les ajustements pour corriger les défauts par la suite, d’autres vont se concentrer avant tout sur la rythmique. Les réalisations du mixage seront toujours différentes selon les personnes, les époques, le matériel et le résultat souhaité.

 

 

La derniere étape de l'enregistrement : le mastering

L’enregistrement audio en studio comprend différentes opérations techniques avant d’être publié sur internet ou commercialisé via un CD. Et la dernière étape après le mixage s’appelle le mastering, dont la mission est de transférer la musique sur un support tout en améliorant encore sa qualité sonore.

L’ingénieur en mastering, l’expert indispensable en studio d’enregistrement

Il va sans dire que c’est une technique délicate car le mastering dont la racine du mot définit « maitre « doit respecter tout le travail d’enregistrement réalisé jusqu’au mixage. Pour cette partie, il faut souvent faire appel à un ingénieur en mastering pour bénéficier de la meilleure qualité sonore même si elle peut se réaliser via les stations audionumériques actuelles.

A l’époque du support vinyle sur le marché du disque audio, pour réaliser un disque « maitre », les studios d’enregistrement s’enrichissaient souvent d’un expert en mastering. Et cela pour plusieurs raisons. Vu les multiplications de possibilités techniques d’enregistrement ou la qualité sonore devait être valorisée, l’intervention technique en mastering devait donner le meilleur équilibre du spectre en définissant au mieux les éléments acoustiques transitoires. Le traitement sonore approchant le processus esthétique visait à renforcer le son master et à travers lui, devait illustrer la qualité de production d’une maison de disque et d’un label

Conclusion

Le mixage et le mastering et  toutes ses techniques sont le fruit d' un travail d'orfèvre qui se réalise en équipe et avec les personnes concernées. En dernière étape de l’enregistrement et du mixage, il n’est pas rare de devoir faire des retouches ou des ajustements. Parfois, les studios d’enregistrement fournissent plusieurs épreuves avec ou sans traitement ou des parties séparées sur différents fichiers mixés. L’essentiel étant evidemment d’obtenir une cohérence sonore sur tous les titres d’un album et le résultat final doit toujours répondre à son genre musical.

PARTAGER

Sons et technique : le mixage et mastering

Ces Services peuvent vous intéresser :
Mots-Clés
Sons et technique : le mixage et mastering
Sons et technique : le mixage et mastering

Sons et technique : le mixage et mastering

Sons et technique : le mixage et mastering

Services

Plan

Mentions

Studio d'enregistrement
Tarifs
Blog
Studio voix off
Contact
Mentions Légales / CGV
Location Studio
Adresse du studio
Crédit Blue Lines
Plan du studio
Instagram
Facebook
Adresse : 26, rue des grands champs 75020
© 2010 - 2023 Studio Blue Lines. All Rights Reserved.